Elisa Shua Dusapin – Vladivostok Circus

Elisa Shua Dusapin
Vladivostok Circus
Editions Zoé, 2020. 176 p. 16,50€

Savez-vous ce qu’est la « barre russe » ? C’est un numero, un exercice ou une performance de voltige. Assez courant en Russie.

Il nécessite deux porteurs qui posent une barre en bois de plusieurs mètres sur une de leurs épaules. Une équilibriste, une voltigeuse doit sauter depuis la barre et effectuer des figures, des sauts en l’air…

Anton et celui qui pourrait être son fils, Nino sont les porteurs. Anna est la voltigeuse que ses porteurs font voler. Tous les trois s’entraînent dans un cirque désaffecté, le Vladivostok Circus (nous sommes en Sibérie, bien sûr !).

Ils s’entraînent our un concours international où ils veulent présenter une performance inédite : Anna va effectuer 4 triple-sauts périlleux sans descendre de la barre, sans tomber bien sûr !!

Une performance très difficile que personne jusqu’ici n’a réussi… Une performance qui demande une entière complicité et entente entre les porteurs et la voltigeuse. Les porteurs doivent la suivre, être avec elle et s’entendrent  sur les efforts de portage et d’élan à donner à la voltigeuse qui elle, doit assumer son saut et sa retombée sur la barre !

L’histoire est racontée par la costumière qui doit préparer un habillement fluide, mettant en valeur les sauts de la voltigeuse.
Entente et solidarité sont les maîtres mots de ce roman, amitié profonde aussi.

Un roman court et facile, profond et distrayant.

Elisa Shua Dusapin est franco-coréenne, elle écrit en français et a reçu plusieurs prix littéraires en Suisse.