Jean-Baptiste Andrea – Cent millions d’années et un jour


Jean-Baptiste ANDREA
Cent millions d’années et un jour
Editions l’Iconoclaste, aout 2019.

Jean-Baptiste Andrea – Cent millions d’années et un jour

Un roman prenant d’une aventure hors du commun, dans le cadre hostile des hauts sommets et glaciers des Alpes. Un roman sur le dépassement et le jusqu’au-boutisme.

 Un paléontologue, Stan, quinquagénaire, en recherche de reconnaissance et de notoriété dans son domaine des dinosaures, monte une expédition qui devra consacrer sa carrière de chercheur. Il part, avec quelques guides et assistants  à la recherche du squelette du « dragon » aperçu par un enfant du pays dans une grotte glaciaire. A la recherche d’un squelette d’un dinosaure qu’il espère encore inconnu.

Cette expédition sera difficile, très difficile car elle doit monter à plus de 3000 mètres d’altitude dans les rochers et glaciers, sur les très vagues indications de l’enfant, dans une vallée où même les bergers hésitent à aller. Ce sera un enfer que vivront Stan et ses compagnons.
Les conditions extrêmes, à l’approche de l’hiver, rendront les relations humaines parfois amicales, mais aussi de plus en plus difficiles. Elles feront remonter chez Stan des souvenirs d’enfance : la figure de la mère trop tôt disparue et du père tout-puissant, exigeant et violent (il lui fallait prouver qu’il n’était     pas une femmelette, une feminita).
Le lecteur est vite pris par le récit de cette grimpette en haute montagne : chapitres courts et vivants, scènes d’amitié, de fous-rires et de joies partagés. A partager les rations, la grappa et économiser l’huile qui leur sert au chauffage et à la lumière.
Leur quête du dragon sera-t-elle vaine ? Stan ira jusqu’au bout, jusqu’au bout de l’hiver, jusqu’au bout de sa découverte.