Shih-Li Kow – La Somme de nos folies

SHIH-LI KOW
La Somme de nos folies

Nous sommes à Lubok Sayong, petite ville perdue de Malaisie, où une topographie particulière lui assure des inondations régulières, intempestives, mais acceptées avec fatalisme par la population.
Deux voix alternent dans ce premier roman charmant et étonnant. Celle d’Auyong, vieux directeur d’une conserverie de litchis, retraité actif auprès de ses ami(e)s et de plus en plus philosophe et ouvert. Et celle de Mary-Anne, jeune orpheline adoptée dans des circonstances particulièrement rocambolesques, une parole fraîche mais parfois désabusée.
Ces deux voix nous parlent du quotidien de quelques habitants de cette ville où les relations humaines sont  primordiales. La Malaisie est un pays multiculturel : y cohabitent des malais hindouistes, des hindous musulmans, des chinois confucianistes, et quelques autres aussi…
Nous découvrons une étonnante galerie de personnages attachants et surprenants, le moindre n’étant pas ce poisson dépressif dans son aquarium devenu trop petit que sa maîtresse, la tempétueuse Beevi doit relâcher lors d’une inondation…
Un livre drôle, j’ai ri ; un livre fort et triste, j’ai aussi pleuré. Comme le dit son éditeur, c’est un enchantement.

Shih-Li Kow, La Somme de nos folies, Editions Zulma, août 2018. 384 pages, 21.50 €. Traduit de l’anglais (Malaisie) par Fréderic Grellier. Réserver